Comment optimiser votre garde-robe

pour avoir toujours quelque chose à vous mettre...(2/2)

Dans la première partie de cet article nous avions vu comment trier vos vêtements pour ne garder que les pépites, nous voyons aujourd’hui comment compléter votre garde-robe en regardant plus précisément ce qu’il vous manque pour obtenir des tenues complètes afin d’avoir toujours quelque chose à vous mettre le matin.

II - COMMENT COMPLÉTER VOTRE GARDE-ROBE?

1 - ANALYSER LE CONTENU DE VOTRE GARDE-ROBE

Dans un premier temps vous allez regrouper vos vêtements en les triant par saison : soit 3 en tout, été / hiver / printemps-automne.

Une fois ce premier tri fait, prenez les vêtements de la saison en cours et regroupez-les, selon les occasions dans lesquelles ils servent.

Il existe une sorte d’échelle des vêtements allant du plus formel au plus décontracté. Tous les vêtements ne se portent pas dans toutes les occasions, même si une pièce peut-être plus ou moins habillée (« dressed up » ou « dressed down ») en fonction des accessoires qui l’accompagnent.

Comment savoir comment vos vêtements se situent sur cette échelle ?

Recensez les différentes activités que vous pratiquez dans votre vie de tous les jours : 

  • aller travailler, si vous ne travaillez pas de chez vous
  • rester chez vous, 
  • sortir avec vos amis, 
  • aller au parc avec  vos jeunes enfants, 
  • faire du sport, 
  • faire du bricolage, 
  • aller à la plage, 
  • aller à un mariage
  • ….

Pour savoir à quelle catégorie appartient un vêtement vous aurez peut-être à cerner vos contraintes externes ou personnelles.

Ainsi par exemple pour la catégorie « aller travailler » :

  • Avez-vous un « dresscode » d’entreprise qui vous impose certaines tenues ? 
  • Avez-vous des exigences que vous vous imposez vous-même ? 
  • Est-ce que vous souhaitez porter vos vêtements de travail le week-end ? 
  • Préférez-vous faire une coupure et changer de vêtements pour des vêtements plus confortables ? 

Une fois que vous savez comment classer les vêtements qui se trouvent dans votre penderie, vous pouvez, si vous le souhaitez, formaliser tout cela en tenant une liste des vêtements qui composent votre garde-robe. Cela vous permettra d’avoir une vue globale, à condition de  l’actualiser.

 Faites une liste par saison (été, hiver et printemps/automne). Sur votre traitement de texte préféré, indiquez les activités que vous avez dégagées : 

Par exemple : 

  1. Pour une occasion spéciale (mariage, entretien d’embauche…)
  2. Pour aller travailler 
  3. Pour être en famille ou entre amis
  4. Pour être à la maison
  5. Pour aller au parc avec vos enfants
  6. Pour bricoler / jardiner

 Et sous chaque activité ou groupe d’activités de la liste, faites un tableau à 3 colonnes. 

Dans la colonne du milieu indiquez chaque type de vêtement que vous possédez, par exemple : robe, jupe, haut, pantalon, manteau, veste (y compris gilet, cardigan), pull, chaussures. Numérotez-les de manière continue. 

Dans la colonne de droite, écrivez une très courte description.

Si vous portez un même vêtement dans plusieurs occasions, copiez-le sous chaque catégorie concernée avec le même numéro à chaque fois.

Cela donne cela :

Vêtements que vous considérez adaptés à votre travail
Vêtements plus décontractés, voire légèrement usés pour une utilisation plus "tout terrain"
Vous pouvez vous habillez de la même façon pour sortir entre amis et aller au travail, ou au contraire avoir une catégorie à part
Qui n'a pas envie de confort pour reter trainer chez soi incognito ?

Une fois que vous avez fait ce travail, vous savez quels vêtements vous avez et comment les porter. Mais cela ne vous permet pas en soi d’aboutir à LA garde-robe ultime. Celle qui vous évite les matins où vous ne trouvez dans votre penderie que des vêtements qui ne vont pas ensemble et que vous devez sortir si mal habillée que vous priez pour ne croiser personne de votre connaissance…

Passons alors à l’étape supérieure, celle qui consiste à ne plus envisager ses vêtements  isolément mais comme faisant partie d’un ensemble.

2 - IMAGINEZ DE TENUES COMPLÈTES

On ne met pas juste une robe ou un pantalon et un haut, même en été, sauf peut-être par temps de canicule.

Si on détaille cela donne de « l’intérieur » vers « l’extérieur » :  

  • couche 0 : sous-vêtements
  • couche 1 : robe, pantalon, jupe, haut, chaussures
  • couche 2 : accessoires : ceinture, foulard, bijoux (boucles d’oreilles, collier, bague) accessoires de cheveux,
  • couche 3: la petite laine pour quand il fait frais ou froid ou simplement pour accessoiriser la base (cela peut être beaucoup de choses : veste, gilet, cardigan, pull en maille, sweat-shirt…)
  • couche 4 : manteau, parka, imperméable, accessoires « climatiques » (écharpe, bonnet, chapeau, gants)

Amusez-vous à combiner et assortir les vêtements et les accessoires que vous avez et ainsi créer des tenues complètes.

Vous pouvez les essayer ou les étendre à plat sur votre lit et vous /les prendre en photo si le cœur vous en dit pour en garder une trace. 

Faites-le saison par saison pour ne pas faire tout en une fois.

Lorsque vous trouvez une association qui vous plaît, notez-la dans votre liste, c’est à cela que sert la colonne de gauche, je vous explique comment dans quelques instants.

Notez également les trous que vous découvrez dans vos tenues : par exemple s’il vous manque une paire de chaussure pour aller avec tel pantalon, ou une veste pour aller avec l’imprimé de telle chemise.

Si vous avez fait comme je vous ai conseillé, vous avez numéroté de manière continue les vêtements d’un même type : hauts, pantalons, jupe, robes, chaussures, veste, pulls, cela vous permet de donner un code à chaque vêtement : par exemple H pour haut, P pour pantalon, V pour veste, PO pour pull-over (ou alors C pour chandail mais il faudra trouver autre chose pour chassure …) pour l’inscrire vite fait dans la marge :

Vous pouvez affiner en mettant entre parenthèses () ou entre crochets [] chaque association de vêtement et les séparer par un » ; »

Dans mon exemple (fictif) vous avez  plusieurs tenues possibles : 

  1. Pantalon gris + chemisier écru + veste laine bouillie rouge
  2. Pantalon gris + T-shirt mauve col bateau + blazer noir
  3. Pantalon gris + chemisier écru + blazer noir
  4. Jean indigo +T-shirt mauve+blazeur bleu
  5. jean indigo + pull V rouge (porté à même la peau)
 
Dans mon exemple vous voyez également que vous :
  • n’avez rien à porter avec la jupe blanche (jupe n°1) 
  • pas de « petite laine » à mettre avec la robe grenat,
  • ni rien qui va sous votre pull rouge col V ou votre col roulé bleu marine

Et si vous vous apercevez qu’une pièce combinée avec différents vêtements ou accessoires vous permet de l’utiliser dans de multiples occasions, vous pouvez recopier la ligne de votre tableau concernée sous la bonne catégorie, en remplissant dans la colonne de gauche les vêtements ou accessoires qui l’habillent ou le rendent décontracté.

Dans cet exemple vous voyez que vous n’avez rien à mettre avec vos robes lorsqu’il fait frais.

Et vous remarquez que votre sweat-shirt gris peut vous servir à la maison comme pour aller faire des courses.

Cette liste est tout à fait optionnelle. C’est peut-être un peu fastidieux à faire mais comme vous avez fait du tri avant cela peut vous motiver pour reprendre votre garde-robe en mains. Elle vous sera très utile pour identifier les vêtements qui sont « hyperconnectés » qui comme certaines personnes ont énormément de relations et ceux qui sont plus « solitaires ».

Vous pourrez ainsi rectifier le tir lors de vos achats s’il y a lieu.

3 - COMMENT FAIRE VOTRE SHOPPING ?

Maintenant que vous avez trié tous vos vêtements, et éliminé toutes les erreurs de casting, il serait dommage de retomber dans le même travers en achetant des vêtements qui n’ont pas de place dans vos placards 😉

Je vous propose donc quelques critères d’achat. 

J‘espère que je ne vais pas vous surprendre en vous disant que ceux sont les mêmes que pour le tri (à ceci près qu’on peut prendre pour acquis que les vêtements neufs sont en bon état… mais si vous achetez vos vêtements en dépôt-vente, soyez vigilante).

Il faut donc que le vêtement vous plaise (que vous ayez un coup de cœur) et qu’il vous aille. A ce sujet, si votre taille n’est plus disponible, résistez à la tentation de prendre une autre taille. Recherchez la bonne taille dans un autre magasin ou voyez si vous pouvez la commander.

 Cependant ce n’est pas totalement suffisant quand on s’apprête à acheter un nouvel article.

Il faut ajouter 2 autres critères,  le second étant facultatif.

 1- Le premier (ou troisième au total) critère est le fait que le vêtement doit s’assortir avec un  ou plusieurs vêtements  que vous vous possédez déjà (bien évidemment plusieurs c’est mieux !). 

Votre liste vous y aidera, notamment en vous montrant les vêtements qui ne vont avec presque rien et que vous devez en priorité optimiser en priorité.

Certains de ces vêtements seront ce qu’on appelle des « basiques ». Ces pièces passe-partout, « caméléon »,  de couleurs neutres (noir, bleu marine, beige, camel, blanc, gris) faciles à associer avec d’autres couleurs. Elles sont polyvalentes et peuvent être portées dans toutes les occasions en fonction des vêtements avec lesquels vous les combinez.

C’est parce qu’elles offrent énormément de possibilités de combinaisons (comme le jean, le blazer, ou la robe noire) et qu’elles permettent d’éviter l’effet « too much », que ce sont des pièces incontournables d’une garde-robe optimisée.

 A vous de voir le nombre de vêtements minimum avec lequel votre nouvel achat doit s’assortir.

Même si je vous déconseille d’acheter un vêtement qui ne va avec rien ! 

 2 – Le deuxième (ou quatrième au total) critère est facultatif, c’est la question de l’entretien du vêtement. Un entretien trop contraignant peut être un frein au fait de le porter souvent. Typiquement si vous détestez repasser, il n’est peut-être pas judicieux de choisir un vêtement qui nécessite d’être repassé pour être porté. De la même manière s’il doit être nettoyé à sec ou être lavé à la main, vous le porterez moins souvent que s’il passe à la machine.

J’entends déjà vos questions se bousculer…

 « Mais et le prix, alors ? »

Le prix en tant que tel n’a pas d’incidence sur le fait que vous porterez ou non le vêtement, contrairement aux quatre autres critères que je vous ai donnés.

C’est pour cette raison qu’il ne faut pas acheter un vêtement qui ne remplit pas les autres critères simplement parce qu’il n’est pas cher. C’est le plus sûr moyen de jeter l’argent par les fenêtres ! 

En revanche vous pouvez tout à fait renoncer à acheter un vêtement qui vous va et qui vous plaît parce que ce n’est pas dans votre budget, même si le prix est justifié (qualité des matériaux employés, de la coupe, fabrication en France). 

– « Et la qualité d’un vêtement, n’est-ce pas important ? »

 Je n’en fais pas un critère d’achat, pour la même raison que le prix : cela n’a pas d’incidence sur le fait que vous porterez ou non le vêtement, dans la mesure où il remplit les autres conditions. 

S’il est de bonne qualité vous le porterez plus longtemps probablement que s’il est de mauvaise qualité, et encore même les beaux vêtements ne sont pas à l’abri d’un accroc. 

S’il est de moindre qualité et se déforme plus vite, vous le ferez simplement sortir plus vite de votre penderie, ce qui, du point de vue de l’organisation, est une opération blanche.  

Maintenant si comme moi, vous êtes sensible à la qualité d’un produit, cela fait peut faire partie intégrante du plaisir que vous procure un vêtement.

Ce n’est pas de la provocation de ma part, mais le prix ne doit pas rentrer en ligne de compte lors d’un achat. 

S’il vous plaît  vraiment, prenez-le en photo et voyez si vous pouvez trouver ce qui manque pour en faire une tenue. Ne l’achetez que quand la tenue est complète.

Carreau de ciment Marron-Taupe

Voilà, j’espère que ces articles vous aideront à mettre de l’ordre dans votre penderie, mais surtout à combiner vos vêtements entre eux pour avoir des tenues pour tous les jours, sans prise de tête !

A très bientôt et signature - Rose (ecb2b0)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright Une maison qui donne des ailes | Mentions légales | Cookies |